1. LE “CONGRESS CUBAIN !!!!!
    Latincuba a pénétré profondément le cœur et le corps des participants qui ont pu comprendre le slogan qui porte ce nouveau concept « Venez le vivre par vous-même…..n’attendez pas qu’on vous le raconte »
    Il a été difficile de trouver des mots pour exprimer cette sensation,ce qui est habituel pour expliquer les fortes sensations.
    Qui aime la danse cubaine est reparti du « Latincuba »le cœur rempli de joie .. Celui qui le connaissait sous une forme plus superficielle s’est laissé emporter par sa magie et est revenu à son quotidien avec beaucoup de nostalgie…celle que les brésilien nomment « saudade »- La même nostalgie que l’on éprouve après avoir rencontré un amour de vacances et l’anxiété de le retrouver à nouveau. Et notre plus grand désira été de créer l’enthousiasme pour la danse et la passion à l’étudier.
    Quelle est la particularité du « Latincuba » ?
    Je vais vous l’illustrer ou trouver d’un exemple comme une allégorie :
    Imaginons que l’on compare les écoles de danse avec notre médecin de famille: ce lui avec qui vous avez établi un lien de confiance,qui vous conseille et est présent quand vous avez besoin de lui. Un bon médecin qui vous guide et vous oriente.
    Les médecins et les étudiants en médecine dans les congrès ont l’exigence d’avoir des grand professeurs spécialistes reconnus mondialement. Le « Latincuba » a mis en pratique ce concept: avoir des professeurs qui ont une grande maitrise de l’enseignement comme ont les grands médecin et des étudiants aspirent à devenir des « médecins de famille » à étudier,à d’actualiser et à se perfectionner.
    Peut importe la nationalité, la couleur de la peau,le cv,la notoriété acquise,la préparation,les talents démontrés Pour pouvoir développer un mouvement a besoin d’un exemple,de beaucoup d’humilité et surtout de respect envers ceux qui diffusent ce savoirs.
    On a réuni plus de 30 artistes et spécialiste parmi les plus importants au monde.
    On continue à chercher des « médecin de familles » avec autant de conscience et de passion prêts à rentrer dans le jeu fondamentale de ce qui est la danse cubaine.
    Il en manque encore beaucoup et on continue à chercher dans le but de créer un exemple à suivre. On ne veut pas des gens prétentieux,nous on aime ce monde et on se battre pour ne pas être similaire à la zumba ou au  fitness (avec nôtre plus grand respect) ce que l’on ne souhaite pas c’est malheureusement d’arriver ou stade ou l’on est : une activité ludique comme on en voit déjà beaucoup qui vont dans les écoles de salsa comme s’ils allient au gymnase pour garder la forme.
    Excusez-nous ¡ mais à cela on voudrait dire NOOON !